1-Développement du Jagdtiger
 

Les deux premiers "Jagtiger" (châssis 305001 pour la version Porsche et 305002 pour la version Henschel) ont été terminés en février 1944. Après avoir été présenté au fuhrer, ils ont été acheminés en mai par rail au centre de test de Kummersdorf pour y être évalués par le Waffen Pruef 6.
Lors de leur arrivée au centre, les chars se voient attribués un numéro d'identification peint sur le glacis dans un cercle. Le 305001 reçoit ainsi le numéro 221, le 3005002 le 222. Le Jagdtiger avec le châssis 305004 rejoindra le c2entre de test en août après les problèmes sur le 221 et recevra lui le numéro 253.

Châssis Numéro Lieu Version
300001
221
WaPruef 6.
Porsche
300002
222
WaPruef 6.
Henschel
300003
-
Mielau
Porsche
300004
253
WaPruef 6.
Porsche
300005
-
Ecole de Tir Putlos
Porsche
300049
-
Ecole de Tir Putlos
Porsche

Au total, 88 Jagdtigers vont être produits. (77 Henschel et 11 Porsche).

Seules deux unités vont recevoir des Jagtiger: le sPzJgAbt512 et le sPzJgAbt653.

 

Jagtiger (Henshel) - châssis 305054 - Nibelungen Werk - 16 janvier 1945
Ce véhicule sera livré au sPzJgAbt 512.
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
2-Jagdtiger Porsche
 

Jagtiger Porsche - châssis 305004
Ce véhicule est le second Porsche livré au centre de Kummersdorf. Il est entièrement peint en Dunkelgelb et le numéro de chassis est peint sur le glacis avant. Sur la droite du glacis, on retrouve le numéro d'identification du char donné lors de l'arrivée au centre, le 253 peint dans un cercle fort probablement en noir.
 
 

Jagtiger Porsche - châssis 305007-Fallingbostel -9 septembre 1944
A partir du châssis 305006, les jagdtigers sont directement envoyé dans les unités.Le camouflage est complétement supposé.
Le camouflage 3 tons a été appliqué en usine à partir du châssis 300010.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
3-Jagdtiger Henschel
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
4- sPzJgAbt512

Au total 27 Jagdtigers Henschel ont été livrés au sPzJgAbt512.

s.Pz.Jg.Abt. 512
Komp 1 / 512 10 jagdtigers Henschel  
Komp 2 / 512 10 jagdtigers Henschel  
Komp 3 / 512 5 jagdtigers Henschel (2 en transit ferroviaire)  
 
Total;
27

 

 



Jagtiger X1 (Henschel) - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 512
Ce véhicule est le véhicule de commandement du Hptm Ernst, il porte le support pour l'antenne en étoile (Sternantenne).Comme pour les jagdtigers de la compagnie porte le X suivi du numéro du véhicule.Le support de la Mg42 est installée sur la plage moteur.
Ce char a été photographié lors de la reddition de ce qu'il reste du 1./sPzJgAbt512 à la 99th Infantery Division américaine le 16 avril 1945 à Iserlohn. Les 3 jagdtigers, X1, X2 et X8 ont été photopgraphiés parmi des camions, des Sdkfz251 mais également accompagné par un Bergepanther portant le numéro 4.
 

Jagtiger X2 (Henschel) - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 512 - Iserlohn - Allemagne -16 avril 1945
Ce véhicule est le second véhicule de la compagnie du Oblt Rondorf.Comme pour les jagdtigers de la compagnie porte le X suivi du numéro du véhicule.Le support de la Mg42 est installée sur la plage moteur. Il a été photographié avec le précédent , le X1,et le X8 à Iserlohn. On notera que ce char porte un sévére impact sur le glacis.Le X2 possède 5 anneaux de victoire sur le canon.
 

Jagtiger X8 (Henschel) - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 512- Iserlohn - Allemagne -16 avril 1945
Ce véhicule est le huitième véhicule de la compagnie et il est commandé par le Lt Tarlach.Comme pour les jagdtigers de la compagnie porte le X suivi du numéro du véhicule.Le support de la Mg42 est installée sur la plage moteur.
 

Jagtiger Y (Henschel) - 2ième Compagnie - sPzJgAbt 512 - Paderborn-Allemagne -2 avril 1945
Ce véhicule fait partie de la deuxième compagnie de l'unité. Il porte la lettre Y.Le support de la Mg42 est installée sur la plage moteur.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
4- sPzJgAbt653

Au total 27 Jagdtigers Henschel ont été livrés au sPzJgAbt512.

s.Pz.Jg.Abt. 653
Komp 1 / 653 14 jagdtigers Henschel  
Komp 2 / 653 14 jagdtigers Henschel  
Komp 3 / 653 14 jagdtigers Henschel  
 
Total;
42
  Véhicule d'entrainement Jagtiger Porsche (314)  

 

Komp 1/653  
   
   
   
102
Jagtiger 102 (Porsche) - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 653 - Morsbronn - France - 17 mars 1945

 
Numéro de chassis : 30506 / 7 ou 8
 
114
Jagtiger 114 - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 653 - Rosenheim - Allemagne - 4 mai 1945
Numéro de chassis : 305023
le Jagdtiger est détruit dans la ville d'Eppingen.
 
114
Jagtiger 114 (Henschel) - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 653 - Eppingen - Allemagne - 3 avril 1945
Numéro de chassis : 3050xx
le Jagdtiger est détruit dans la ville d'Eppingen.
 

Jagtiger 115 - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 653 - nord de Schwetzingen-Allemagne -mars 1945
Ce véhicule était commandé par le Lt Hans Knippenberg. Il a été détruit en dehors de la ville après avoir été bloqué lors d'une manoeuvre. Les deux autres Jagdtigers l'accompagnant, dont le 131, seront eux aussi détruits.
   
   
   
   
123
Jagtiger 123 - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 653 - Eppingen - Allemagne - 3 avril 1945
 
Numéro de chassis : 3050xx
le Jagdtiger commandé par le Fw. Schlabs est détruit dans la ville d'Eppingen.Il était remorqué par le 114. Les deux sont en panne et irréparablesà Eppingen.
http://www.mf-panzermodellbau.de/Einheit-2-653-tak-nr-123.jpg ????
 
   
   
   
   
   
131
Jagtiger 131 - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 653 - Schwetzingen - Allemagne - 30 mars 1945
Numéro de chassis : 3050x
Le char est détruit lors d'un combat en pleine ville. Un sherman apparait à 100m de distance et le Jagdtiger reçoit deux coups au but qui l'enflamment. Le 131 finit sa course dans un batiment.
 
     

Jagtiger 134 - 1ère Compagnie - sPzJgAbt 653 - Rimling-Allemagne -9 janvier 1945
Numéro de chassis: 305024
Ce Jagdtiger est commandé par l'Uffz. F. Jaskiela. Il est le premier char détruit par l'ennemie. Engagé dans le secteur de Rimling dans le cadre de l'opération Norwind, il est pris pour cible par l'infanterie américaine et est détruit par un coup au but tiré par une équipe de bazooka.
 
     
   
Komp 2/653
   
   
   
   
213
Jagtiger 213 - 2ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Biesengheim - Allemagne - 6 avril 1945
Numéro de chassis : 3050xx
le Jagdtiger est détruit près de la ville de Biesengheim.
 
214
Jagtiger 214 - 2ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Lauffen - Allemagne - 6 avril 1945
 
Numéro de chassis : 305037
le Jagdtiger est détruit dans la ville de Lauffen.
 
   
   
   
   


Jagtiger 224 - 2ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Iggelheim-Allemagne -mars 1945

 
Ce véhicule a été détruit à Iggelheim avec le Kampfgruppe de 3 Jagtigers du 2/653 engagé à Böhl pour protéger les opérations de repli sur le Rhin du bataillon. Après avoir traversé la ville d'Iggelheim, et être arrivé à la limite nord, sous les bombardements, il fait demi tour puis il est touché par l'artillerie à 150m des denières maisons( plusieurs maisons sont également touchées. Selon un témoignage ici: le Jagdtiger est entré par l'est dans la ville par la Kuhstraße, la Lützelstraße, la Langgasse avant de s'engager dans la Sandgasse orientée vers le nord). Le Jagdtiger est immobilisé entre le 37 et le 39 de la SandGasse)
 
233
Jagtiger 233 - 2ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Lauffen - Heiderheim - xxxxxx 1945
Numéro de chassis : 3050xx
le Jagdtiger est tombé en panne dans la ville et devait être détruit sur place. Après négociation, la population a obtenu que le Jagdtiger soit remorqué hors de la ville pour ne pas endommager les maisons lors de sa destruction. Le char est ainsi emmené à 100m des dernières habitations à l'est de la ville puis détruit par son équipage..
 
 
 


Jagtiger 234 - 2ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Soultz-sous-Forêts-France -mars 1945

 
Numéro de chassis: 3050xx
Ce véhicule a été détruit au niveau de la voie ferrée. La chenille droite semble être endommagée. ( localisation du véhicule sur le forum ici). Une carte est disponible plus bas dans l'article sur les combats.
 
   
Komp 3/653
   
   
301
Jagtiger 301 (Porsche) - 3ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Morsbronn - France - 17 mars 1945
Numéro de chassis : 305010
Il était commandé par l'Oblt F. Kretschner. Il est abandonné et détruit par son équipage après avoir été touché.Il est zimmérité.

Jagtiger 323 - 3ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Neustadt-Allemagne -mars 1945
Ce Jagdtiger, immobilisé au cours d'une manoeuvre, est détruit dans un jardin de Neustadt, juste devant le Jagdtiger 331.
Le 323 a été photographié de nombreuses fois et on remarque des impacts multiples sur le masque du canon ( 2 à gauche et 4 à droite) auxquels s'ajoutent un impact sur la droite de la casemate et 2 impacts sur le glacis ( dont l'un à brisé le support inférieur de la chaise de route du canon)
 

312

Jagtiger 312 - 3ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Liezen - Autriche - 7 mai 1945
Numéro de chassis : 3050xx

 
   

324

Jagtiger 324 - 3ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Liezen - Autriche - 7 mai 1945
Numéro de chassis : 3050xx

 
   
   
   

Jagtiger 331 - 3ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Neustadt-Allemagne - 23 mars 1945
Numéro de chassis : 305022
Il était commandé par le Lt Göggler. Ce Jagdtiger, positionné face à une entrée de la ville de Neustadt le 23 mars 1945, juste devant le Jagdtiger 323, utilise son dernier obus pour détruire sa culasse.
 
   
   

Jagtiger 332 - 3ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Morsbronn-Allemagne -mars 1945
Numéro de chassis: 3050xx
Ce véhicule faisait partie de l'assaut sur la crête au sud de Forsheim. Il est détruit avec 4 autres Jagdtigers par des P47 Thunderbolt équipés de roquettes. Il est photographié de nombreuses fois détruit au côté du 314 qui a basculé dans un fossé, transmission brisée.
 

 

Jagtiger 314 (Porsche) - 3ème Compagnie - sPzJgAbt 653 - Morsbronn-Allemagne - 16 mars 1945
Numéro de chassis: 305012
Ce jagdtiger a été endommagé par une attaque de P75 Thunbderbolt américain lors de l'assaut du 3/653 sur la crête au sud de Forsheim.
Avec une transmission brisée, il est abandonné puis détruit par son équipage.
 
le sPzJgAbt653 au combat
   
II - Combats du 653 à Haguenau - Mars 1945
Le 1er Mars 39 Jagdtigers sont placés sur la zone Schirlenhoff-Surbourg au nord de la forêt de Haguenau. 8 sont en réparation. 2 Jagtigers sont en réparation dans l'atelier du régiment à Bellheim. Soit 41 au total dont 31 opérationnels.
10 jours plus tard, le régiment récupère 7 des chars en réparation.
Tous les Jagtigers sont préparés et ravitaillés et restent invisibles au yeux des avions alliés. Les unités anti aériennes évitent de prendre les avions alliés pour cible afin de ne pas éveiller l'attention. Les communications sont également restreintes. Cependant même avec ces précautions, les avions qui patrouillent sans cesse attaquent tout véhicules qui sort à découvert ou traquent les véhicules blindés grâce à leurs traces. Les troupes alliées sont au sud de la Moder. Tous les ponts sur cette rivière sont détruits.
Le régiment reste en attente pendant cette première partie du mois de mars et les commandants et chefs de char en profitent pour multiplier les reconnaissances et apprendre à connaitre le terrain. Lors de l'assaut allié, ces reconnaissances vont se révéler cruciales.
 

La 1/653 avec 13 Jagdtigers placée sous le commandement de l'Oblt. Haberland est positionnée près de Biblesheim-Gunstett au nord de la lisière de la forêt à côté de la route. Le groupe posséde une vue totale sur la plaine jusqu'à Mertziller
La 2/653 avec 14 Jagdtigers placée sous le commandement de l'Oblt Wiesenfarth est positionnée au sud de Reichshoffen dans la zone Reichshoffen-Schirlenhoff-Eberbach. Le groupe portége l'accès par la route de Zinswiller.
La 3/653 avec 14 Jagtigers placée sous le commandement de l'Oblt Kretschmer est positionnée près de Gundershoffen.

Chaque commandant de compagnie a reçu l'ordre de détruire grâce à deux charges tout jagdtiger endommagé qui devrait être abandonné. 4 Bergepanthers sont placés dans le forêt et sont chargés de récupérer les engins immobilisés pour les amener jusqu'au point d'évacuation, la gare de Soultz, et être acheminé par rail jusqu'à l'atelier de campagne à Bellheim, derrière la ligne Siegfried.
Les Jagtigers sont employés une première fois comme artillerie sur une cible située à 14km, sur la rive sud de la Moder dans Haguenau. Il s'agit d'un poste d'observation américain.

Le 14 mars
Le 14mars, l'attaque alliée est imminente et tous les équipages sont prêts.
Les alliés ont prévu deux attaques simultanées: l'une à l'ouest à Ingwiller et l'autre à l'est à Haguenau.
Un premier tir de barrage est lancé contre les positions allemandes au nord de la rive et une tête de pont est rapidement établie. Les américains renforcent assez rapidement leur position et se préparent à progresser vers Wissembourg.
Les chars de la 3/653 sont placés en embuscade à 12km au nord est de cette tête de pont sur la zone Laubach-Griesbach. Une colonne de chars américains s'arrête à Metzwiller pour la nuit mais sont engagés à presque 4km de distance par les jagdtigers.Les chars de tête et de queue sont rapidement détruits, créant la panique dans toute la colonne. Les chars tentent de quitter la route pour s'échapper du piège.

Le 15 mars
A l'ouest, l'attaque américaine reprend après un bombardement de l'aviation et de l'artillerie. Ils atteignent bientôt Forsheim et occupent la crête au sud du village. La progressions est à nouveau stoppée net par les jagtigers. Dans l'après midi, la 3/653 reçoit l'ordre de quitter ses positions et passer à l'attaque pour reprendre la crête. Après quelques kilomètres en terrain découvert, les chars allemands sont pris à partie par des P47 américains. Le 332,le 314 et 3 autres jagdtigers sont mis hors de combat. Le 302 survit miraculeusement en foncant sur 4km vers les bois.

Après un violent tir de barrage sur le village de Oberhoffen, les troupes françaises franchissent la rivière et établissent une tête de pont sur la rive nord. Le génie peut ainsi mettre en place un pont de type Bailey pour permettre aux Shermans français de passer la rivière. Toute la fin de journée, les blindés vont essayer de passer la voie ferrée. Les combats continuent dans la soirée mais les lignes restent fixes.

Le 16 mars
L'attaque américaine s'enlise et demande un tir d'artillerie sur les positions de la 3/653. 2 Jagdtigers sont endommagés et le char de commandement, le 301, également touché, est détruit par son équipage.
les jagdtigers survivants se réfugient dans la forêt à côté de Woerth puis se positionnent en embuscade.

Dans la soirée, 2 bergepanthers évacuent les jagdtigers endommagés (6) de la 1/653 vers la gare de Soultz . Les 2 autres s'occupent des véhicules endommagés de la 2/653 et les emménent vers Soultz en suivant les lisères de forêt.Au total 10 jagdtigers sont évacués vers Bellheim. Un groupe de 7 jagdtigers sous les ordres de Haberland est chargé de protéger les opérations d'évacuation. Ils sont positionnés à la lisière de la forêt de Biblesheim.

Ils vont engager une colonne américaine qui tentait d'atteindre Gunsett
La situation dans Oberhoffen n'évolue pas et les Français font finalement appel à l'artillerie et l'aviation.En fin de journée, les alliés ont pris le contrôle des villages de Oberhoffen et de Schirrhein.
En fin de journée, après le départ du train, les jagdtigers restant recoivent l'ordre de repli vers Wissembourg via Surbourg et Hunspach. Le jagdtiger 102 tombe en panne et est détruit par son équipage.

Le 234 est détruit à Soulz-sous-Forêts au passage à niveau. La chenille droite semble être endommagée. (voir ci-contre)
 
la 3/653 reçoit l'ordre de repli par la lisière de la forêt vers Wissembourg via Lampertsloch et Drachenbronn.

En cette fin de journée, il reste 34 Jagdtigers dont 18 sont opérationnels.
 
III - Repli sur le Rhin- fin Mars 1945

Après le repli derrière la ligne Siegfried, le sPzJgAbt 653 reçoit l'ordre de rejoindre Bellheim où se trouve déjà l'atelier de la compagnie. 21 le rejoignent par train et 13 par leurs propres moyens. Les premiers trains évacuant 18 Jagdtigers endommagés quittent la ville pour traverser le Rhin dans la nuit du 21 au 22. Le passage à l'est du fleuve s'effectue à Germersheim.
La principale menace provient des troupes alliées au nord près de Mannheim.
Afin de protéger l'évacuation, 3 kampfgruppe, équipés de 3 Jagdtigers chacun sont envoyés sur la ligne Neustadt-Böhl-Schifferstadt.

3 Jagdtigers du 1/653 sont envoyés à Schifferstadt sous les ordres de l'Oblt Haberland.
3 Jagdtigers du 2/653 sont envoyés à Böhl sous les ordres de l'Oblt Wiesenfarth.
3 Jagdtigers du 3/653 sont envoyés à Neustadt sous les ordres du Lt Geoggler. (n°331/323/234(?))

Le 22 mars
Les 3 kampfgruppe sont placés en embuscade afin de bloquer les accès nord à la zone d'évacuation.
Les forces alliés font pression sur la ligne de défense allemande et le 22 après un barrage d'artillerie, les forces américaines s'emparent de Wissembourg. L'un des Jagdtigers en attente d'un remorquage juste derrière les lignes allemandes, à Schweigen, est détruit au dernier moment pour ne pas tomber entre les mains ennemies.
La pression alliée est encore plus forte au nord: le matin du 22 est lancée une attaque américaine vers la zone d'évacuation.

Les 3 chars du 1/653 ont une vue totale et dégagée des accès nord, au milieu des champs. Une première, puis une seconde, colonne de blindés est stoppée à longue distance au nord de Schifferstadt.Au moins 4 blindés alliés sont détruits. Les Américains se retirent et laissent la place à l'artillerie et aux frappes aériennes.

Les 3 chars du 2/653 quant à eux voient arriver une colonne blindée sur la route cantonale K18 en provenance de Hochdorf. Les américains se retirent en laissant 9 chars et 4 blindés détruits. Ils laissent également le soin à l'artillerie de déloger les allemands.
L'infanterie alliée parviendra ensuite à entrer dans Böhl et l'équipage d'un premier jagdtiger décide de détruire leur blindé avant d'être pris par les Américains. Les deux autres parviennent à sortir de la ville par le sud. L'un des deux, le 224, traverse la ville d'est en ouest et prend la Sangasse pour remonter vers le nord et faire face aux alliés. Arrivé à la limite nord de la ville, il est pris à partie par l'artillerie américaine et après avoir fait demi tour , il est touché par l'artillerie et prend feu entre le 37 et le 39 de la Sandgasse à Iggelheim.
Le dernier Jagdtiger rejoint le 1/653 qui évacue dans la nuit du 23 vers Speyer.

Les 3 chars du 3/653 en embuscade au nord de Neustadt engagent une colonne blindée américaine qui descend vers le sud. S'ensuit un long échange entre les shermans et M10 américains et les 3 chars allemands. 25 blindés alliés auraient été détruits et au moins deux des jagtigers ont été touchés une dizaine de fois sans que le blindage ne céde. Les Allemands se retire dans la ville.
Le 323 tombe en panne dans un jardin de la ville en manoeuvrant. Le 331 se place juste en face de lui bloquant l'accès par la route. Le dernier obus est engagé dans le tube et les cylindres de recul vidangés. Le tube se retrouve bloqué et endommagé par le tir en position de recul maximum.
Les équipages évacuent la ville en halftracks avec le dernier Jagdtiger.

Le 24 mars
L'évacuation de tous les blindés et équipages est terminée le 24 mars. Tous les ponts sont détruits et il ne reste plaus aucune troupe allemande sur la rive ouest . Le sPzJgAbt653 se regroupe dans les bois au nord de Neudorf.
Il reste 12 jagdtigers au 1/653, 10 au 2/653 et 6 au 3/653.

L'atelier réclame 15jours pour pouvoir remettre en état tous les véhicules. Les événement lui donneront 3 jours.
Le 26 les alliés franchissent le Rhin au nord près de Mannheim. Seuls 9 Jagdtigers sont opérationnels.
3 sont envoyés vers le nord à Schwetzingen. Dans la matinée du 30 mars, après un intense bombardement, les alliés pénétrent dans la ville par la route départementale L36 à l'ouest et les jagdtigers arrivent par le sud.
Le 115 du Lt Knippenberg est immobilisé dans un champs à l'extérieur de la ville puis détruit. Le 131 et le 3ième jagdtiger pénétre dans la ville. Sur la Heidelbergstraße, le 131 est frappé par un sherman à 100m de distance. La chenille gauche est détruite et le jagdtiger finit sa course dans un immeuble. Un deuxième coup au but va enflammer le char.
le dernier jagdtiger sort de la ville par l'est et casse une chenille près de l'autobahn 5. L'équipage évacue le char et le détruit.
Pendant cette même journée, les troupes alliés vont progresser vers Hoftersheim et Heidelberg qui tombent avant la nuit.
Le sPzJgAbt 653 est trop proche des lignes ennemies et le Major Fromme en charge du bataillon décide de déplacer l'ensemble des chars vers Stuttgart.

 
4- sPzJgAbt653

Jagtiger "Sunny Boy"- LAH ?
Ce véhicule est l'un des derniers produits avec le Jagdtiger illustré ci-dessous. La photo de référence montre le véhicule recouvert d'un filet de camouflage qui ne laisse entrevoir que le surnom. Rien ne prouve que ce surnom ait été appliqué par les propriétaires originaux .
 
Jagtiger (Henschel) - LAH ?
Ce véhicule est l'un des derniers Jagdtigers produits. Il porte un dessin d'ours en peluche à l'avant droit de la casemate.La couleur rouge est supposée.